Danse / Performance

NEARLY NINE TEA

Nearly Nine Tea copie.jpg

Par un clin d’oeil à une pièce de Merce Cunningham (Nearly Ninety "Presque 90"), le chorégraphe élabore pour Les Hivernales, un stratagème pour partager des émotions originelles de spectateur, celles d'avoir invité les danseurs-euses de la Cie M. Cunningham à prendre un thé, dans un appartement chic qu'on le lui avait prêté. À l'insu du public, il organise chaque soir du festival, dans l'hôtel de La Mirande, à Avignon, une performance pendant laquelle les corps du Ballet de l'Opéra remplacent les serveurs-euses de l'hôtel et exécutent une partition conceptuelle et collective, liée à leur métier et à celui du service de restauration.

With a nod to a play by Merce Cunningham (Nearly Ninety "Almost 90"), Robin Decourcy develops for Les Hivernales, a ploy to share the spectator's original emotions, those of having invited the dancers of the Cie of Merce Cunningham having tea, in a chic apartment that had been loaned to him. Unbeknownst to the public, he organizes a performance each evening of the festival, in the luxuary hotel of La Mirande, in Avignon, during which the bodies of the Opera Ballet replace the servers of the hotel and perform a score. conceptual and collective, linked to their profession and that of the catering service.

Distribution
Chorégraphie - Robin Decourcy
Ballet de l'Opéra d'Avignon - Noémie Bontoux, Agathe Clément, Béryl de Saint-Sauveur, Aurélie Garros,
Arnaud Bajolle, Anthony Beignard, Joffray Gonzalez, Sylvain Bouvier, Georges Prunier, Ari Soto, Alexis Traissac
Avec l'aimable participation du service de l'Hôtel de la Mirande
Film et montage - Carole Lorthiois

 

Coproduction   CDCN Les Hivernales, Opéra-Théâtre d’Avignon, Hôtel de la Mirande, Association Avaleur
Merci à Martin Stein et Julia Riecke pour leur accueil, à Emmanuel Serafini et toute son équipe, à Brigitte Claret, Eric Belaud & Jacqueline Limongi.